Le samedi 13 mars 2021, plus de 800 personnes se sont réunies place Maréchal Lyautey (Lyon) dans une ambiance conviviale pour participer à notre carnaval festif et militant : Le Carnaval Libert’Air !
Ce carnaval a été organisé par le collectif Action 21 – Lyon afin de dénoncer haut et fort la politique sanitaire désastreuse pour nos enfants et afin de passer un moment de joie tous ensemble autour du thème des enfants.
Pour la plus grande joie des spectateurs, Actions 21 – Lyon avait invité des intervenants d’exception qui ont fait le déplacement pour prendre le micro afin de faire entendre leur voix : Maître Carlo Alberto BRUSA (avocat et président de l’association Réaction19) et Martine WONNER (psychiatre, euro-députée et membre de la coordination santé libre).


Maître Brusa est le créateur de l’assocation Réaction19 (dont nous sommes les référents régionaux) qui a pour objet la défense des droits (notamment ceux des enfants) suite aux mesures prises par les autorités françaises et par l’Union européenne voire par les autorités mondiales pour lutter contre la « pandémie » de la Covid-19. Elle met en œuvre tous les moyens juridiques et judiciaires dans toutes les actions individuelles et collectives ayant un lien avec ces mesures. D’ailleurs, cette association a mis en place l’« Opération Oxychild » que nous soutenons et à laquelle nous prenons part. Cette opération consiste à identifier l’impact du port du masque prolongé sur la concentration d’oxygène chez les enfants. La concentration d’oxygène est mesurée à la sortie de l’école sur des élèves volontaires (avec autorisation et présence des parents) à l’aide d’un oxymètre. Cette action est encadrée par un huissier de justice et une infirmière et est financée par Réaction19.

Martine Wonner, quant à elle, a apporté son témoignage par un éclairage politique et scientifique. Quatre jours après le Carnaval Libert’Air, elle a mis sa permanence de Wiwersheim (Bas-Rhin) à disposition afin de reproduire l’« Opération Oxychild » : mesurer le taux d’oxygénation des enfants avant et après trois heures de port du masque en présence d’un médecin généraliste et d’un huissier.

Le Dr Tal Schaller et sa femme Joanna étaient également présents ainsi que Chloé Frammery et de nombreux collectifs de toute la France.
Le Carnaval s’est déroulé dans la bonne humeur, la joie, la bienveillance et la fête à travers les prises de paroles, la musique, la danse et une intervention des « Masques blancs » qui ont enflammé la place en réalisant leur chorégraphie sur une bande son martelant des messages hypnotiques et dénonçant le futur de l’humanité si nous ne faisons rien pour stopper ces mesures liberticides.
Nous avons chanté, dansé, échangé et partagé des mots et surtout des sourires…
Nous tenons à remercier toutes les personnes qui sont venues, celles qui nous ont aidés, celles qui nous ont soutenus, … Merci

Laisser un commentaire