Etude d’impact sur le port du masque à l’école publié le 19 décembre 2020 par Click’n’requête

Le cabinet d’Avocats SAND AVOCATS, fondateur de la plateforme www.clicknrequete.com, a réalisé une étude d’impact entre le 10 décembre et le 18 décembre 2020 sous forme de questionnaire auprès de 470 enfants âgés de 6 ans à 16 ans sur tout le territoire français. Ce questionnaire a été rempli par les enfants sous forme de questions simples sur la manière dont ils vivaient la crise sanitaire et en particulier le port du masque à l’école. Depuis le 10 décembre, la plateforme clicknrequete invite individuellement les enfants à répondre au questionnaire en ligne. Cette démarche est réalisée dans le plus grand respect de la protection des données recueillies pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Le cabinet SAND AVOCATS a souhaité par cette voie approfondir la connaissance de l’impact du port du masque par les enfants dès 6 ans à l’école faute d’étude réalisée en France. Les graphiques ci-dessous rapportent les résultats par questions. Il en ressort les éléments factuels suivants:
• 85.87% d’entre eux considèrent que depuis le confinement du mois de mars, leur vie a changé.
• 61.88% considèrent que le plus difficile pour eux est le port du masque à l’école toute la journée.
• 88,68% trouvent qu’il n’est pas normal de porter un masque à l’école toute la journée.
• 65.73% considèrent que le fait de porter un masque à l’école ont pour effet de les rendre moins concentrés pendant la classe.
• 93,26% se sentent gênés par le port du masque.
• 52,75% considèrent que depuis qu’ils mettent le masque à l’école ils prennent moins la parole en classe.
• 67,3% ont plus de difficulté à entendre leur maître(sse) ou leur professeur à cause du masque.
• 94.67% ont l’impression de moins bien respirer avec leur masque toute la journée en classe.
• 89,52% tentent de trouver un moment pour retirer leur masque à l’école dans la journée pour respirer.
• 64,79% se considèrent plus angoissés depuis qu’ils portent le masque.

Voici le lien vers la publication.

Laisser un commentaire